« La Planète des Singes: Les Origines »: Quand évolution rime avec révolution, enfin un film intelligent!

Qu’arriverait-il si nos cousins primates décidaient de se rebeller du joug de l’oppresseur humain!?
Que serait notre monde si l’être humain n’était pas la seule espèce dotée de conscience et d’intelligence?
C’est à ces simples questions que le réalisateur de l’origine de la planète des singes a tenté de répondre.

Retraçant l’histoire de « César », un singe un peu trop malin pour son propre bien. Incarné par un Andy Serkis (Golum, Capitaine Haddock) parfait dans son interprétation qui est la vrai star du film!
On s’attache et souffre d’emblée face à la destinée de ces singes plus vrais que nature (Merci WETA –> Avatar).
Le seul point négatif réside dans certains seconds rôle un peu caricaturaux.
Cependant le film réussi à être émouvant sans niaiseries inutiles et prend réellement le temps d’installer les bases d’un scénario (pour une fois) solide et plus profond qu’il n’y paraît.

Et c’est sur ce point que le film ose et pose des vrais questions qui dérangent:
– De quel droit l’homme s’est-il auto-proclamé maître du monde?
– De quel droit peut-il asservir toute autre forme de vie?
Le film offre une vrai réflexion sur le droit de diriger et de façonner le monde que s’est octroyé l’Homme moderne.

A l’image de son héros « César », malgré une apparente simplicité le film ne manque pas d’intelligence.

Une suite, vite!

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma/Théatre/Concert, Culture, Sortie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.